Avant moi, explosif ! Un livre qui se vit !

(…) Explosif, c’est vraiment le mot qui me vient devant ces feux d’artifice de couleurs. Les illustrations (Emmanuelle Houssais) sont colorées, vivantes, foisonnantes d’énergie. Le texte est court et dynamique, tout en restant touchant et poétique.

Chaque étape de l’évolution est abordée de manière succincte, ce qui entraînera forcément des questions de la part des enfants. C’est une bonne introduction au sujet, une ouverture au dialogue garantie.

Blog Maman fouine – Septembre 2017

  • Articles sur Emmanuelle Houssais
  • Avant moi, un album astucieux sur l’univers !

    Un superbe album très ambitieux dont le sujet retrace ni plus ni moins l’origine de la vie sur Terre. L’histoire de l’univers est simplifiée de façon intelligente pour s’adapter et convenir aux jeunes enfants. J’ai trouvé cet album très astucieux. C’est un sacré pari d’écrire un album pour les enfants sur un sujet aussi complexe. […]

     
     

    Avant moi… Grand et très coloré !

    Déjà la couverture m’avait tout de suite attirée avec son œil blanc, un peu comme si l’on mettait le monde sous la loupe mais attention pas n’importe quel monde. J’ai trouvé les dessins quasiment naïfs et les couleurs employées lumineuses (…) une très belle création artistique qui ne déparerait pas sous cadre. Blog L’atelier de […]

     
     

    Comment on est arrivé sur Terre ?

    C’est ouvrage poétique pour les plus jeunes qui aborde le début des choses avec douceur. Les illustrations vous emportent à la découverte du monde (…) Un bel album sur les babillements de la vie sur Terre. Blog La Mare aux mots – Février 2018

     
     

    On aime, on adore… Avant moi

    J’aime énormément le parallèle entre la naissance explosive de notre planète et l’explosion d’émotions que provoque le tourbillon de chaque nouvelle naissance. Les couleurs employées, les images volontairement similaires de l’apparition de la vie mettent en relief cette analogie. Entre les deux, nous naviguons à travers le temps et nous laissons porter, le temps d’un […]