Cœur de père : La Piscine

Nager, sauter, plonger, le tout sous le regard admiratif de son papa qui a pris du temps alors qu’il est débordé, c’est fantastique ! Mais pourquoi est-ce que ça passe si vite ? Alors qu’une heure peut parfois être si longue dans d’autres circonstances… Nadia Roman a un véritable talent pour raconter le quotidien. Avec La piscine, j’ai eu l’impression d’avoir de nouveau cinq ans et de passer un moment à la piscine municipale, le dimanche matin. Tout y estn des yeux qui piquent à cause du chlore aux cheveux qui fouettent le visage, en passant par le maillot qui rentre dans les fesses quand on plonge. Et dans le même temps, il y a énormément d’émotion qui se dégage de cette histoire : le temps précieux et partagé, l’admiration des enfants pour leurs parents, la douceur des petits moments du quotidien… Les illustrations d’Amélie Falière, colorées et à l’air un peu rétro, nous plongent (sans mauvais jeu de mots) au cœur de cette belle histoire !

La mare aux mots, 21 octobre 2014

  • Articles sur Nadia Roman
  • Fenêtres sur cours

    La piscine Sportivement vôtre…

    Un album parfait pour évoquer ce qui se passe dans et autour du bassin, parler de la complicité avec ses parents comme du plaisir de jouer dans l’eau, mettre en mots émotions et actions: sauter, nager, plonger, jouer à se faire peur…

     
     

    Les lectures de Kik a aimé le Kalimagier!

    « Des mots qui se transforment d’une langue à l’autre, Des mots qui se ressemblent, ou pas, Des mots que l’on utilise tous les jours, sans savoir qu’ils sont issus de l’arabe, Des mots, que l’on utilise tous les jours, sans savoir qu’ils sont aussi utilisés ailleurs, Des mots, par dizaine pour découvrir deux langues liées. […]

     
     

    La complicité entre un père et sa fille, dans le blog Lire et découvrir

    La piscine, un joli album sur la complicité entre un père et sa fille, sur leurs jeux, leur moment à eux.

     
     

    Interview de l’auteur Nadia Roman dans la revue Citrouille

    Institutrice spécialisée auprès d’élèves en difficulté, Nadia Roman a cinquante-cinq ans, deux enfants, et vit et travaille à Nice. Elle est l’auteure de plusieurs albums dont Le Réveil, édité en français par les Editions du Ricochet et en arabe par les Editions Lazhari Labter, du Kalimagier, coédité par ces deux maisons d’édition […]. Avec « lire […]