Cœur élastique …

Quand on naît, on s’ancre dans une famille aimante, où chacun a sa place, c’est ce que montre cet album réalisé entièrement en collages dynamiques et colorées… (qui aboutissent d’ailleurs à un jeu des deux familles, à découper, à la fin de l’album !). On est pris par le mouvement du graphisme qui rend concret et accessible le thème délicat de genèse de l’enfant.

M.L.P pour Libbylit n°119

  • Articles sur Anne-Claire Lévêque
  • Je sais ce que je mange avec Les pommes

    C’est un livre vraiment très clair et très bien pensé. Les enfants savent bien entendu ce qu’est une pomme, mais savent-ils comment elles poussent, comment elles sont conservées, où elles poussent, etc. Une excellente manière de s’instruire ensemble et de changer, peut-être, son regard sur l’alimentation. Privilégier le bio, même si les pommes sont parfois […]

     
     

    Les Pommes, un joli livre pour L’avis indépendant

    Les Pommes, un joli livre qui permet de comprendre en détail les pommes.(…) Un fruit qui n’est pas forcement apprécié par les enfants, ce livre permet donc de leur donner goût à le découvrir en bouche.(…) D’ailleurs nous sommes surpris par le nombre de pommes qui existent dans le monde, soit plus de 4000 variétés, […]

     
     

    Histoire d’amour, histoire de famille, c’est l’histoire de la vie… Cœur élastique !

    Ce livre m’a beaucoup touché ! C’est un livre où les images prennent beaucoup de place de par leur taille mais les mots (bien que peu nombreux) prennent de la place de par leur qualité et leur importance. Chaque phrases est courtes et va à l’essentiel. Il est compréhensible par les tout petits. Qui es tu? […]

     
     

    Les Pommes, pour connaître ce que l’on mange !

    On passe en revue le travail des pomiculteurs et l’évolution de l’arbre selon les saisons. On découvre comment procéder à la cueillette. On fait la connaissances des variétés de pommes les plus connues. On comprend l’intérêt des « paragrêles ». On fait la connaissance de quelques nuisibles contre lesquels l’arbre doit lutter. (…) Le livre est truffé […]