L’Eldorad’eau … Humaniste pour Libération

Ce très chouette album a déjà deux ans. Pourtant, il est d’actualité, puisqu’il traite
de la question des réfugiés climatiques. Ici, le «migrant» est un pauvre cheval qui a dû quitter sa Normandie inondée par la montée des mers. Epuisé par un périlleux périple, il arrive enfin en Tanzanie. Las, il est bloqué à la douane par des phacochères policiers, furibards :
«Dehors l’étranger, pas de vous chez nous !» Jusqu’à ce qu’un éléphant se souvienne
de l’histoire de ce zèbre qui, au temps de la grande sécheresse, avait dû s’exiler dans un pays du Nord, où il avait lui aussi été persona non grata. Toute ressemblance avec l’espèce humaine serait purement fortuite, évidemment.

Coralie Schaub – Libération – 6 novembre 2015

  • Articles sur Sandrine Dumas-Roy
  • Passionnants et ludiques ! On adore !

    Une collection d’albums passionnants, mis à la portée des plus jeunes par Sandrine Dumas-Roy qui sait d’un album à l’autre varier les plaisirs et nous permettent d’en savoir toujours plus avec toujours l’idée qu’une culture raisonnée et respectueuse de la nature et de la santé humaine est possible. Le tout bien évidemment illustré avec bonheur […]

     
     

    Réédité pour la plus grande joie des enfants

    Bourré d’humour, les enfants peuvent comprendre le pourquoi de l’effet de serre (les pets de vache entre autres ! ) et les conséquences sur la faune et la flore de notre planète. Rendre l’humain absent et faire parler les animaux permet de prendre une certaine distance et de ne pas culpabiliser le très jeune lecteur. […]

     
     

    Une chouette collection, Je sais…

    La collection  » Je sais ce que je mange  » poursuit son exploration des aliments avec deux habituées de nos assiettes : la tomate et les pommes de terre. Celles-ci sont à nouveau examinées sous toutes leurs coutures : diversités de variétés et d’usages, histoire, culture (conventionnelle ou bio), transformation… à l’aide de dessins humoristiques […]

     
     

    Pour comprendre ce qui détraque l’atmosphère

    (…) sensibilisant les enfants au réchauffement climatique, la fable se coule avec délicatesse dans les illustrations, comme un bijou en son écrin. L’amour des livres – Mars 2017